En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Comment faire financer son bilan de compétences sans le FONGECIF ?

Le Fongecif est l’organisme préféré des employés pour effectuer une prise en charge du bilan de compétences parce que le financement est rapide à obtenir. Mais, avec la disparition du Congé Individuel de Formation et du Fongecif, où trouver un financement pour son bilan de compétences ?
reach-job
 

Le compte personnel d’activité (CPA) et le compte personnel de formation (CPF)


Tous les salariés du privé cumulent des heures de formation tout au long de leur carrière. Chaque année, ils obtiennent 24 heures de formation s’ils travaillent à temps plein. Ces heures sont répertoriés dans leur Compte Personnel de Formation (CPF). Ils ont accès à ce compte en s’inscrivant sur le site : moncompteactivite.gouv.fr

Attention : à compter du 1er janvier 2019, le CPF ne comptabilisera plus en heures mais en euros (projet de loi de mai 2018).

Il faut savoir que le CPF fait partie d’un ensemble de comptes lié à l’activité d’une personne. Le tout est regroupé sous l’appellation « Compte Personnel d’Activité » ou CPA. Dans ce compte, vous trouverez toutes les heures cumulées au nom du CPF mais également d’autres moyens de cumuler des heures : le Compte d’Engagement Citoyen (CEC) qui recense jusqu’à 20 h d’actions bénévoles et le Compte Professionnel de Prévention (CPP) qui permet l’obtention de points si le salarié est en présence de facteurs à risques (bruit, travail répétitif, travail de nuit, etc.).

L’objectif du CPA est de sécuriser le parcours professionnel de chaque personne en facilitant la mobilité et l’accès à la formation mais également de renforcer l’autonomie et la liberté d’action de chacun. C’est aussi le moyen de reconnaître l’engagement citoyen comme une expérience professionnelle à part entière.

Bonne nouvelle : le CPA était jusqu’à présent réservé aux salariés du secteur privé. Dorénavant, il sera accessible aux travailleurs indépendants et aux agents du secteur public.

Pour faire une demande de prise en charge pour un bilan de compétences via le CPF, il faut se connecter sur le Compte Personnel d’Activité (CPA) et taper le code 202 correspondant aux bilans de compétences. Ensuite, il suffit de compléter le dossier et de l’adresser à un organisme financeur.  

formation-accompagnement-personnalise
 

Qui finance mon bilan de compétences ?


Il existe plusieurs manières de financer un bilan de compétences : si la demande provient de l’employeur (avec accord du salarié), il peut être financé entièrement ou partiellement par lui. Si le salarié décide de le faire en-dehors de son temps de travail pour ne rien dire à son patron, il peut se tourner vers l’un des Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) dédié à son secteur d’activités :
  • ACTALIANS pour les professions libérales, les établissements de l'hospitalisation privée et de l'enseignement privé
  • AFDAS pour les secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs
  • AGEFOS PME pour les salariés des PME et TPE
  • ANFA pour le secteur automobile
  • ANFH pour la fonction publique hospitalière
  • CONSTRUCTYS pour le secteur du BTP
  • FAFIEC  pour les domaines du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l’événement
  • FAFIH pour la branche hôtellerie et restauration
  • FAFSEA pour les entreprises agricoles
  • FAF TT pour le travail temporaire
  • FORCO pour le secteur du commerce de détail et de la distribution
  • INTERGROS pour le secteur du commerce de gros et du commerce international
  • OPCA 3+ pour les industries de l'ameublement, du bois, des matériaux pour la construction et l'industrie ainsi que de l'intersecteur des papiers cartons
  • OPCA BAIA pour les banques, sociétés d'assurances, mutuelles d'assurances, agences générales d'assurances et sociétés d'assistance
  • OPCA CGM pour la branche des industries graphiques
  • OPCA DEFI pour les industries de la chimie, du pétrole, de la pharmacie, de la parapharmacie/vétérinaire, de la plasturgie
  • OPCA Transports pour la branche transport
  • OPCAIM ADEFIM pour les industries de la métallurgie
  • OPCALIA pour les salariés des petites et grandes entreprises
  • OPCALIM pour le secteur agro-alimentaire
  • UNIFAF pour la branche sanitaire sociale et socio-médicale
  • UNIFORMATION pour le secteur de l’économie sociale de l’habitat social et de la protection sociale
 

De combien est le montant de ma prise en charge ?


Tout dépend de l’OCPA auquel vous appartenez mais généralement la prise en charge est comprise entre 1500 € et 2000 € pour un bilan de compétences de 24 heures maximum. Tout ou une partie du bilan peut être pris en charge par l’employeur. Le salarié peut également en financer une partie ou la totalité par lui-même.

Actualités

Nous avons animé des conférences sur le Bilan de compétences et le stress au travail lors du salon de la formation pour adultes de Lille. Cela peut toucher de nombreuses personnes au travail comme dans leur quotidien, nous serons ravis de les aider.

Voir toutes nos actualités

Nos petits plus

  • Des consultants spécialisés
  • Expériences de plus de 12 ans

Infos consommateurs

Avertissement autorisation administrative
L'autorisation administrative préalable ne confère aucun caractère officiel à l'entreprise ou aux personnes qui en bénéficient. Elle n'engage en aucune manière la responsabilité des pouvoirs publics.